Marie Dauguet

Ce n'est rien, c'est la vie

Ce n'est rien, c'est la vie

 

Ce n'est rien, c'est la rive,

Contre laquelle bat le coeur craintif de l'eau;

C'est un oiseau pleurant, perdu dans les roseaux;

C'est en nous du chagrin que ce soir doux avive.

 

Ce n'est rien, c'est un astre,

Seul au bord du ciel vide et qui brille en tremblant;

C'est le soupir voilé des peupliers bleuâtres,

De quelque rêve épars au travers de mon sang.

 

Ce n'est rien, c'est la vie,

Avec tous ses désirs dupés et son effort;

C'est toi, c'est l'élément, la nature asservie

Et qui tente - vers quoi? - ce douloureux essor.

 

Ce n'est rien, c'est la vie, 1924



08/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres