Marie Dauguet

(O lune, fais surgir,...)

Cantiques à la lune

 

(O lune fais surgir,...)

 

A Monsieur Pierre Loti.

 

O lune, fais surgir, lune aux odeurs suaves,

Des marais langoureux où traîne ta clarté,

Des écluses filtrant une écumeuse bave,

Des ruisseaux étalant leur blême nudité,

 

Lune, fais s'élever, langage intelligible,

Ces parfums sensuels dont j'aime à m'enivrer,

Révélateurs lointains d'un monde inaccessible

Où nous pouvons par eux un instant pénétrer.

 

O lune qui promets des délices perverses,

Répands tes lents reflets sur les genêts fumeux;

Leurs groupes inccertains que ta pâleur traverse

Ont des enlacements de couples amoureux:

 

Corps blancs, corps enivrés! - O lune aromatique,

Tels les rameaux des houx, mon coeur est saturé

De ton baume fluide et, prêtresse extatique

Que sourdement possède un dèlire sacré,

 

Je me tiens dans la nuit où coule ton haleine,

Pressentant épuisée au souffle qui m'atteint

Et qui monte vers toi des prés et des fontaines,

Les voluptés sans borne et dont mon âme a faim.

 

Par l'Amour, 1904.



14/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres