Marie Dauguet

(Fauvettes...) A la primevère

A la primevère

 

(Fauvettes...)

 

Ja la gaie alouette au ciel a fredonné

Et ja le rossignol doucement jargonne.

Ronsard.

 

Fauvettes au noir chaperon

Jasent dedans les buissonnets,

Où tost fleurettesuniront

Blancheur d'épine, or de genests.

 

Pervenches le ciel mireront

Et sus le bord des ruisselets,

Ennuyt les muguets s'ouvriront

Au cler caquet des oyselets.

 

La troupe des nymphes folettes,

Emmy la mousse novelette

S'esbat. - Coëffé de romarin,

 

Le chèvre-pieds cornu qui rôde,

Autour de leur ronde maraude,

Par son premier désir estraint.

 

A la primevère

 

A travers le voile, 1902



13/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres