Marie Dauguet

Je serai comme Orphée

Je serai comme Orphée

 

Je serai comme Orphée, le charmeur de la brute,

Mais j'irai par delà mon frère l'animal

Et j'apprivoiserai l'ortie qui me fait mal,

La pierre, l'élément... J'irai avec ma flûte,

Dont l'agreste chanson embaumera l'air bleu,

Solitaire, m'asseoir en un lointain sentier

Et j'aurai du bonheur si l'horizon s'émeut,

Si la viorne frissonne, amoureuse, à mes pieds.

L'élan me répondra des choses qu'on délaisse;

J'inventerai des sons d'une telle tendresse

Que les daphnés vers moi tendront leurs souples bras;

Que le vent conscient soudain me comprendra.

J'entendrai délirer, quand ma flûte en cadences

Magiques, poursuivra son incantation,

Les blés émerveillés, l'herbe sur qui tu danses,

Eurythmique soleil, mon adoration.

Je serai l'Initié et sur un Nombre d'or,

J'obtiendrai que réponde à mon appel fervent,

- Toute son âme unique enfin me percevant -

L'univers symphonique en un immense accord.

 

Les Pastorales, 1908.



12/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres