Marie Dauguet

(Ma flûte rauque...) A la primevère

(Ma flûte rauque...)

 

Ma flûte rauque n'est pas faite de roseaux

Cueillis au pied du Ménale ou de l'Erymanthe,

Elle est fruste et taillée aux branches des sureaux,

Moite de sève encore, âprement dissonante.

 

Ma flûte rauque n'est pas faite de roseaux

Coupés classiquement où du soleil soupire,

Alignant leurs tuyaux rejoints et inégaux,

Sous lécheveau de lin et que colle la cire.

 

Elle est de bois dur, dissonnante dans le vent,

Et susurre en mineur, pleine de sourds bécarres

Ou d'étranges bémols qui vont se dissolvant

Avec le cri bleu des crapauds au bord des mares.

 

A la primevère

 

A travers le voile, 1902



13/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres