Marie Dauguet

(Plus de faune...) Brumaire

Brumaire

 

(Plus de faune...)

 

Plus de faune au rire éclatant

Et que l'ardeur de vivre absorbe,

Couronné de pampre et de sorbe

Et dans les sentiers titubant.

 

Plus de bouvreuils aux gorges roses,

Epanouis par les buissons

En de chantantes floraisons,

Aux heures des amours écloses.

 

Plus d'azur qui moire les eaux

De lumineux frissons, où plonge

La forêt, comme dans un songe

Bleu et qu'encadrent les roseaux.

 

Les flûtes ont quitté les lèvres

Et les échos ont oublié

Le dernier baiser gazouillé;

Les lèvres ont quitté les lèvres.

 

10 novembre 1900



18/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres